ACCUEIL PÉTITIONS LETTRES OUVERTES PROPOSITIONS ET PROJETS LIENS ÉDITEUR FAITES UN DON
Depuis le 2009 04 06 - Nbre de pages vues : 1882281  |  Nbre de visiteurs du site / adresse IP : 37480






Opération VIGILE du samedi
| CNQ | Québec | la PAROLE citoyenne en ACTE
 

 

Nous-T2-R-600.jpg

Détail | Nous sommes un peuple | Oeuvre d'Art public | Ville de Québec | Bas-relief sur pierre | Luc Archambault | 2000

Le MUR sur lequel se frappent les canadianisateurs... c'est pourtant bien gravé dans nos coeurs...
Ici l'humble chaise incarne l'assise de Autorité démocratique suprême du peuple souverain. Son trône citoyen.
La chaise est vide....
Le Peuple souverain du Québec n'a jamais été appelé à se poser sur elle dans l'État, quel qu'il soit,
en tant qu'Autorité démocratique suprême sur son territoire national du Québec.


Je me souviens ! NOUS sommes un peuple !

NOUS SOMMES UN PEUPLE

 

OEUVRE D'ART PUBLIC

Une oeuvre composite créée par Luc Archambault pour souligner
le 150e anniversaire de fondation de l'Institut Canadien et installée
en novembre 2000 sur le parvis de l'édifice éponyme de la rue Saint-Stanislas à Québec.


Oeuvre composite comprenant :

Un bas-relief sur pierre ( ± 2,4 x 15 m sur un mur de ± 3 x 19m)

Deux sculptures de bronzes ( 2 x [ ± 33 x 20 x 13 cm ] )

Cinq plaques de laiton gravées ( 5 x [ 41 cm x 48 / 51 et 61 cm ] )


 


Relation de presse

Journal de Montréal - 2011 10 18 - Lise Giguère - Sur la piste des oeuvres d'art

Entrevue vidéo | 2013 09 27 | You tube | 

Réalisation dans le cadre d'un stage de Muséologie à l'Université Laval, par Marie-Claire Tremblay.
La vidéo est annexée à l'activité GéoParcours, l'art dans la ville, présentée par le Centre d'interprétation de la vie urbaine de la ville de Québec (www.civuquebec.ca).




Album photo | Nous sommes un peuple | Place de l'Institut canadien

 

NOUS-0005.jpg


La sculpture du bas-relief en pierre a été réalisé en août 2000 par l’artiste grâce à l’expertise et la participation
de
Pascale Archambault, sculpteure. Les plaques de laiton ont été gravées et patinées par les ateliers
de gravures
Alain Robitaille.

NOUS-2007-05-26-060.jpg



Les deux sculptures de bronzes ont été moulées, coulées et patinées par la
Fonderie d’art d’Inverness
et le maître fondeur Serge Gérard.

Le texte a été gravé au jet de sable par
Martin Pontbriand / signalisation.


Nous-echelle.jpg

L'Échelle humaine ou l'Architecte du lieu de l'étre
33.7 x 19.5 x 13.5 cm





La Cueilleuse de Fleuve au séant
24 x 20.5 x 13.5 cm


Ces deux bronzes ont fait l'objet d'un tirage en édition limitée

Justification du tirage de chaque édition  

 

67 exemplaires, dont un exemplaire ( IC 1/1 ) a été implanté dans l'oeuvre d'art public intitulée
« Nous sommes un peuple
». Une oeuvre composite créée par Luc Archambault pour souligner
le 150
e anniversaire de fondation de l'Institut Canadien et installée en novembre 2000 sur le parvis
de l'édifice éponyme de la rue Saint-Stanislas à Québec.

 

1 exemplaire numéroté : IC 1/1
50 exemplaires numérotés : 1/50 à 50/50
8 épreuves d'artistes numérotées : EA 1/8 à EA 8/8

7 épreuves hors série numérotées : HS 1/7 à HS 7/7
1 épreuve du fondeur numérotée : EF 1/1


Bas-relief et inscriptions

 

J’ai sculpté, dans la pierre d’un mur ancien soutenant le parvis de l’Institut Canadien de la rue Saint-Stanislas à Québec, un bas-relief. Une oeuvre commandée par la Ville de Québec et la Commission de la capitale nationale du Québec pour souligner le 150e anniversaire de fondation de l’Institut Canadien.

En fait, l’Institut Québécois devrait-on dire aujourd’hui, en effet, comme on peut le lire dans la revue d’histoire Cap-aux-diamants, « Motivés par le développement culturel et scientifique des Québécois, ou comme on le disait à l’époque « par la survivance de la race canadienne-française », quelques jeunes intellectuels de la capitale décident de fonder un institut à Québec. Parmi eux, des noms aussi illustres que François-Xavier Garneau, Marc-Aurèle Plamondon et Octave Crémazie. Pour l’époque, au Québec, le projet est proprement révolutionnaire. Dans la foulée de l’historien F.-X. Garneau, les fondateurs veulent répondre au rapport Durham qui niait que les Canadiens français aient une histoire, une culture. »


Inspiré par ce commentaire, j'ai gravé dans la pierre ce que bien d'autres avant moi, de multiples façons, avec d'autres mots et d'autres gestes, ont si magnifiquement écrit, chanté, dansé, peint ou filmé.

J'ai gravé dans la pierre, mêlés aux formes, les mots simples qui chantent le sentiment d'être des gens de mon pays:

 

« Nous »

« Nous sommes »

« Nous sommes un »

« Nous sommes un peuple »

« Nous sommes le peuple du Québec »



Nous-Texte.jpg


www.luc-archambault.qc.ca





Album photo
| Nous sommes un peuple | Place de l'Institut canadien




0-1-IMG_0041.jpg