ACCUEIL PÉTITIONS LETTRES OUVERTES PROPOSITIONS ET PROJETS LIENS ÉDITEUR FAITES UN DON
Depuis le 2009 04 06 - Nbre de pages vues : 2303811  |  Nbre de visiteurs du site / adresse IP : 43939


Contributions de Luc Archambault interdites de publication dans la Tribune de VIGILE.net |


En réponse à Rhéal Mathieu et à l’unitarisme unilatéral du PQ | 
Un PACTE de nécessité sur quoi ? par Luc Archambault 2011 08 24

Titre transmis le 2011 08 24 à la Tribune de VIGILE.net et MIS à l'INDEX par l'éditeur


 

En réponse à Rhéal Mathieu et à l’unitarisme unilatéral du PQ

Un PACTE de nécessité sur quoi ?

Pas d’indépendance énergétique sans effective indépendance démocratique

 

@ Rhéal Mathieu,

Un PACTE sur quoi ? Sur l’indépendance énergétique et minière collabo d’un État qui NIE l’indépendance démocratique du peuple !? Vraiment !?

Tribune de VIGILE.net - Rhéal Mathieu 24 août 2011Le PACTE - la voie de la nécessité | Le PACTE
Il faut que tous les partis et les mécontents se rallient à ce Pacte

Le pacte entre toutes nos forces citoyennes et politiques proposé par Daniel Breton pourra peut-être être conclu entre partisans d’une pseudo indépendance énergétique et minière, mettant de l’avant un Maître chez nous Prise 2 mi-NPIDI mi-Libéral, mais cela ne pourra pas rallier les partisans de l’indépendance du peuple et de l’État du peuple.

Il n’y a que tromperie et compromission à prétendre pouvoir encore à l’effective et démocratique indépendance énergétique et minière du peuple Souverain du Québec, sans que l’indépendance du peuple ne soit démocratiquement mise en cause pour qu’elle soit effective, ce qui seul peut rendre effective l’indépendance subsidiaire énergétique et minière du sol et du sous-sol de ce peuple, mais un tel PACTE ne fera pas l’UNION des forces démocratiques de ce peuple.

Ce PACTE ressemble en tout point à ce que mettent de l’avant en termes de gouvernance collabo et le PQ, et QS et la fausse Coalition SIROIS/Legault. Il est encore question de prétendre qu’on pourra redonner au peuple ce qu’on lui a volé et qu’on lui vole sans que soit effective son indépendance de peuple démocratique. Et cette indépendance ne peut être effective que si l’on S’ENGAGE à appeler ce peuple à INVALIDER tout État indépendant qui NIE la primauté effective de sa souveraineté démocratique de peuple Souverain sur SON sol et sous-sol national.

Je verrais très bien M. Daniel Breton accéder à la présidence d’Hydro-Québec sous un gouvernement de COALITION NATIONALE dont le,la ministre des Ressources naturelles du peuple souverain du Québec entreprendrait de récupérer ce qui nous a été volé et ferait ce qu’il faut pour cesser qu’on nous vole. Mais s’il est question de prétendre que tout cela est possible sans se prévaloir des pleins pouvoirs démocratiques de ce peuple Souverain sur SON sol et SON sous-sol actuellement propriétés de la Couronne canado-britannique, afin qu’il INVALIDE tout ce qui contre l’effectivité de son indépendance démocratique, toute supposée indépendance énergétique et minière n’est que mirage, farce et forfanterie.


C’était sous Daniel Johnson qu’on a lancé le projet... et c’est sous Jacques Parizeau qu’on a liquidé le moteur-roue... Un véritable, vérifiable, et insondable scandale.

Le 19 août 1994, le premier ministre du Québec Daniel Johnson annonce, lors de la campagne électorale de l’élection générale québécoise de 1994, un programme de 100 millions de dollars canadiens (CAD) afin de créer une industrie du véhicule électrique québécoise dont l’objectif est de concevoir, fabriquer et commercialiser une voiture électrique pour l’an 2000. Il nomme un comité de cinq personnes, dont les présidents des compagnies Bombardier Inc. et Chrysler Canada ainsi que le président de la société d’État Hydro-Québec, pour encadrer le projet. Une dizaine de jours plus tard, le 30 août 1994, une équipe de chercheurs d’Hydro-Québec, dirigée par l’ingénieur Pierre Couture, dévoile officiellement un prototype de voiture électrique qui sera propulsée par des moteurs-roue.

À l’été 1995, après un certain enthousiasme initial envers le projet, le président d’Hydro-Québec Armand Couture demande à Pierre Couture s’il est possible de vendre le moteur développé par son équipe et à quel prix2. Le 3 août 1995, le conseil d’administration d’Hydro-Québec annonce l’abandon du projet.

Cf :
Moteur-roue d’Hydro-Québec - Wikipédia

 


D’autant dans le contexte de mise à l’INDEX dont mes contributions sont l’objet à l’insu des participant,es et observateur,trices dans la Tribune de VIGILE.net qui n’a de LIBRE que le nom, tout comme cette supposée indépendance énergétique et minière, s’il est question toujours de la mettre de l’avant sous gouvernance collabo péquiste, soliTAIRE ou sous fausse coalition des autruches associées SIROIS/Legault.

Une seule consolation, l’idée de l’UNION de nos forces est tellement populaire qu’on s’en réclame universellement, bien évidemment pour l’instrumentaliser à ses fins, mais bon... c’est déjà ça. Nous avons bien travaillé. Reste à distinguer le vrai du faux.

La vraie UNION multipartite radicalement démocratique de nos forces citoyennes et politiques, se distingue de la fausse qui met de l’avant l’unitarisme de ralliement partisan, par le fait qu’il est toujours question de gouvernance collabo des partis réunis hors la résistance radicalement démocratique qui se réclame, elle, des pleins pouvoirs démocratiques de ce peuple pour qu’il puisse sans condition ni délai rendre effective son indépendance démocratique contre un indépendant État d’occupation dictatorial arbitraire et féodal de la pire espèce autocrate et ploutocrate. Un vol démocratique caractérisé. C’est ce vol qui permet le vol de nos ressources, pas le contraire. C’est donc lui qu’il faut sanctionner, le reste suivra. Non le contraire.

Voilà 252 ans que le reste ne suit pas... voilà 60 ans qu’on se chicane par-dessus la tête du peuple et qu’on lui dit tel des arracheurs de dents... « Fais nous confiance cher peuple ! Ça f’ra pas mal et tout va bien aller si tu nous fais confiance... » Cela doit cesser et c’est aujourd’hui que ça cesse.

Luc A.

PÉTITION pour la COALITION NATIONALE - Démocratie et Souveraineté du Québec

Contributions de Luc Archambault interdites de publication dans la Tribune de VIGILE.net-