ACCUEIL PÉTITIONS LETTRES OUVERTES PROPOSITIONS ET PROJETS LIENS ÉDITEUR FAITES UN DON
Depuis le 2009 04 06 - Nbre de pages vues : 2035523  |  Nbre de visiteurs du site / adresse IP : 39516

 


Contributions de Luc Archambault interdites de publication dans la Tribune de VIGILE.net -

L'éditeur de VIGILE.net a interdit de publication pas moins de 12 de mes contributions. Ce qui est une claire et caractérisée entreprise de désinformation systématique menée à l'insu de participant,es à la Tribune de VIGILE.net qui n'a dès lors plus de LIBRE que le nom.

Les dés sont pipés par l'éditeur qui fausse le débat à l'insu des participant,es et observateurs,trices. Il s'agit de fausse représentation caractérisée totalement biaisée et arbitraire. Tolérer un tel comportement abuseur est inadmissible.

Il s'agit de claire désinformation qui dans plusieurs cas me prive de surcroit du plus élémentaire droits de réplique aux attaques qui sont dirigées contre mes contributions et ma personne.

Je proteste énergiquement.

Luc Archambault
Lévis, 2011 08 24




Liste et contenu des titres de Luc Archambault MIS À L'INDEX par l'éditeur de VIGILE.net | Les dés sont pipés

 

Urgence de resituer l’ensemble du mouvement -  27 août 2011, Gérald McNichols Tétreault

Drainville l’abdicateur - 27 août 2011, Maxime Laporte


La nécessaire Alliance
- 27 août 2011, Rhéal Mathieu

Esclaves de tous les pays unissez-vous ! - 26 août 2011, Richard Lahaie

À la croisée des chemins - 25 août 2011, Marc-André Pharand


Le message est-il assez clair ? 22 août 2011, Richard Le Hir |


De Charybde en Scylla 22 août 2011, René Marcel Sauvé


Pour Maka Kotto : des agitations irrationnelles et inconsidérées  21 août 2011, Robert Barberis-Gervais

  • Gilbert Paquette, Me Pierre Cloutier et Antoine Dubé ont chacun tort
    D’abord mettre fin à la gouvernance collabo
    Ensemble, ils ont raison !
    par Luc Archambault
    2011 08 20 | Réplique à Gilbert Paquette, Antoine Dubé et Me Pierre Cloutier  


J’ai décidé de rester au Parti Québecois 19 août 2011, Bruno Lavoie

 

Que font les indépendantistes ? 20 août 2011, Marcel Haché

 

Des élections au Québec à l’automne : 10 raisons pour Jean Charest -19 août 2011, Luc Ménard

 

La gouvernance soi-disant souverainiste 
Pour mettre fin aux gouvernements collabos | La Résistance démocratique | par Luc Archambault - 2 août 2011
  • L'État vainqueur, la faute et le châtiment  ! Punir ou UNIR ? Résister ou collaborer ? 2011 07 19
    Texte interdit de publication dans la Tribune dite LIBRE de VIGILE.net

  • Lettre ouverte aux démocrates québécois,es | 2 juillet 2011 |  La Révolution du lys |
    Résister ou collaborer ?
      Par le CPCA | Collectif PAROLE citoyenne en ACTE
     
  • STOP à l'impasse canadianisatrice | APPEL CITOYEN @ nos élites politiques | 2011 02 01 |
    L'éditeur de VIGILE.net refuse de publier ce titre

 


TEXTES des contributions MISES à l'INDEX par l'éditeur de VIGILE.net




HAUT

Texte interdit de publication le 22 août - Commentaire à Richard Le Hir 

Le message est-il assez clair ?  22 août 2011, Richard Le Hir

 
Prévisualisation
  • M. Le HIR,

    Quand vous concluez que les indépendantiste « refassent l’unité pour relancer leur option », vous nous proposez encore l’UNITARISME péquiste, avec un nouveau chef [ maintenant qu’une femme a su faire le ménage et relever ce parti alors que les hommes l’avaient laissé dans un état lamentable, un détail ], maintenant qu’il est encore temps de sauver ce parti de la gouvernance collabo endossée par sa députation et ses membres. Comme si l’ADQ n’existait pas, comme si QS n’existait pas, comme si le PI n’existait pas... Pas étonnant que QS et son allié NPIDI prenne tant de place dans le NMQ !

    Et qu’est-ce qui a permis cela, sinon la politique de la chaise vide et les partisan d’un putsch contre madame Marois qui ont laissé le champ libre à la nomenklatura péquiste collabo pour qu’elle puisse s’asseoir dessus sans problème l’automne dernier alors que se tenaient les Congrès de circonscription et régionaux du PQ. Quant à Duceppe, il n’a rien trouvé de mieux pour banaliser l’importance du Congrès national du moi d’avril que de renverser Harper sans avoir fait l’UNION de nos forces avec QS et nous précipiter en élections alors que se tenait le Congrès national du PQ.

    Ce n’est pas l’UNITARISME péquiste qui pourra faire l’UNION des forces de ce peuple indépendant et distinct de tout autre.

    Déjà ça. Ensuite. Il faudra mettre fin à la gouvernance collabo indépendantiste. Celle qui a depuis toujours prévu prendre le pouvoir sans user des pleins pouvoirs démocratiques du peuple pour invalider et appeler ce peuple à INVALIDER tout État qui n’a pas obtenu le OUI de la démocratie québécoise. Qui n’a pas obtenu le OUI de la députation du peuple, le OUI du gouvernement du peuple, le OUI de l’Assemblée nationale du peuple et le OUI du peuple lui-même.

    Le message est clair pourtant. Les Québécois,es le 2 mai ont voté pour le parti DÉMOCRATIQUE qui s’étaient engagé à former un gouvernement de COALITION. Le peuple a voté pour la fin de l’électoralisme partisan du Bloc/PQ qui pense encore pouvoir faire SEUL ce que nous pouvons seulement faire collectivement, en nous situant au dessus de nos divergences partisanes.

    PÉTITION pour COALITION NATIONALE - Démocratie et Souveraineté du Québec



HAUT

Texte interdit de publication le 22 août - Commentaire à JRM Sauvé

De Charybde en Scylla  22 août 2011, René Marcel Sauvé

Prévisualisation
  • Les Québécois,es veulent du changement. Quel est le problème ? OFFRONS LEUR du VRAI changement.

    Ils ont de bonnes raisons de vouloir du changement et de vouloir mettre fin autant à la dictature de l’électoralisme partisan qu’à la dictature d’un État qui NIE effectivement la primauté de la souveraineté démocratique de ce peuple, qui NIE sa souveraineté minière, sa souveraineté énergétique, sa souveraineté politique, juridique, constitutionnelle et culturelle. En choisissant la fausse Coalition SIROIS/Legault, les Québécois,es choisissent ce qui prétend, fallacieusement, mais qui prétend et tend à mettre fin à l’électoralisme partisan et à la perpétuelle querelle entre des élites qui font comme si le peuple n’existait pas. Aucun de ces deux clans ne s’est engagé à appeler ce peuple à trancher. Ni bien sûr les canadianisateurs ; ils sont incapables d’obtenir le OUI des Québécois,es. Ni les indépendantistes qui attendent que leur propagande fasse effet.

    SIROIS/Legault propose de laisser les élites se chicaner toutes seules... en attendant qu’elles se mettent d’accord... lui il va bien gouverner l’État que cette division impose au peuple.

    Le jour où les partisans de l’indépendance du peuple et de l’État du peuple mettront de l’avant une VRAIE COALITION NATIONALE qui met fin aux querelles entre partisans de la démocratie souveraine du peuple, la fausse Coalition SIROIS/Legault n’a plus de raison de proposer d’attendre, puisque nous aurons cessé nos querelles. Cela parce qu’une VRAIE coalition de partis se sera ENGAGÉE à vraiment faire l’UNION de ses forces pour USER sans condition ni délai des pleins pouvoirs démocratiques de ce peule Souverain, ce ne sera pas la fausse Coalition des autruches que ce peuple choisira. C’est le VRAI changement qui met fin autant à l’électoralisme partisan qu’à la gouvernance collabo.

    Tant et aussi longtemps que nos forces refuseront de faire passer la Raison d’État avant leurs peurs, leur manque d’imagination, leur livre des recettes toutes faites, l’attrait des mirages et du faux-semblant ne pourra que triompher. Pourquoi, parce que ce peuple n’a pas le choix, aucune force politique ne lui propose du VRAI, en lieu et place du FAUX.

    À qui la faute... à nous qui sommes incapables nous-mêmes de distinguer le vrai du faux. La vraie indépendance commence par celle du peuple. La fausse, met de l’avant celle de l’État. La vraie met de l’avant la seule indépendance qui compte, celle du peuple, suit l’indépendance de l’État. Non pas le contraire !

    PÉTITION pour COALITION NATIONALE - Démocratie et Souveraineté du Québec

 


HAUT

Texte interdit de publication le 21 août - Réplique à Me Pierre Cloutier

Pour Maka Kotto : des agitations irrationnelles et inconsidérées  21 août 2011, Robert Barberis-Gervais

Prévisualisation

@ Pierre Cloutier

Et vous ne croyez tout de même pas nous faire croire que vous ne vous répétez pas. Heureusement, car c’est bien ce qu’il nous faut faire, parler sans cesse d’indépendance du peuple et de l’indépendance de l’État du peuple.

Ce n’est pas en minimisant, néantisant, discréditant, censurant, ignorant l’apport des autres que vous ferez oeuvre utile.

Des Actes concrets et tangibles... ?


  • [1] Rédiger, publier et assurer le suivi après vente d’un Mot de bienvenue à Sir Paul McCartney qui a fait grand bruit du 15 au 20 juillet 2008, qui a forcé la minorité canadianisatrice à se compromettre dans une entreprise de manipulation et de désinformation sans précédent qui a eu des suites partout dans le monde et qui a ruiné 15 ans de propagande canadianisatrice qui tentait de faire croire au monde entier que le Canada était parvenu à régler son problème quant à au contrôle de ses minorités ethniques. Dans toutes les capitales de ce monde il est apparu entre le 15 et 20 juillet 2008, en plein 400e de Québec, qu’il n’en était rien. Le Tibet un mois plus tard serait parvenu à la veille des Jeux olympiques de Beijing à faire aussi mal paraître la Chine c’eut été un exploit extraordinaire. Mais les Chinois eux, ne sont pas aussi stupides que les apprentis-sorciers canadianisateurs ; une lettre ouverte endossée par ± 185 signataires dont les députés Curzi, Turp et Lemay, les ex-députés, Antoine Dubé et Claude Morin et j’en passe ;
  • [2] Dans la foulée, assurant le suivi après vente... monter un dossier crédible de Plainte au Conseil de presse et obtenir un jugement de première instance favorable dans ses prémisses mais rejetant la plainte contre toute logique en conclusion ; récidiver et monter un dossier en appel et obtenir un jugement définitif contre rien de moins que la haute direction de la Presse canadienne et de Canoe, qui m’a donné entièrement raison, à moi, et à M. Curzi, et ce, de manière unanime ; ce qui a permis de faire taire les médias qui ne cessaient de s’en prendre à M. Curzi sur la base d’une dérive médiatique que ma commission citoyenne est parvenue à faire cesser ; normal, les médias et journalistes n’aiment pas du tout trainer dans leur dossier un blâme du Conseil de presse, ça ne fait pas bonne impression ; comme ils savaient que ma détermination obstiné ne lâche pas prise... ;
  • [3] jesignequebec.comUn site Internet de production et diffusion de Lettres ouvertes, Pétitions, Propositions visités depuis le 2009 04 06 - 218 707 fois par : 8298 adresses IP différentes ; cela pour pas devoir compter sur un site de pétition étranger ;
  • [4] Depuis le 19 février 2011, concevoir, animer, coordonner une activité capable de faire Acte de PAROLE citoyenne tous les samedis 14h Place du peuple souverain du Québec à Québec via l’Opération VIGILE du samedi ;
  • [5] Une PAROLE citoyenne en Acte qui s’exprime à Montréal, Mont St-Hilaire et Gatineau via l’Opération VIGILE du samedi réunissant chaque semaine depuis 27 semaines ( + de six mois ) entre 45 et 100 personnes soit plus de 2000 personnes et rejoingant sur place des dizaines de milliers de passant venu notamment de partout dans le monde, le tout endossé nommément par une centaine de personnes ;
  • [6] Chaque semaine protester contre la négation de nos droits fondamentaux de libre expression qui nous expulse des terrains de l’ANQ et nous empêche d’occuper la Place du peuple souverain du Québec comme c’est notre droit citoyen ; cela, dans l’indifférence générale qui est notamment la vôtre ;
  • [7] Un dispositif politique détaillé incluant la formation de la COALITION NATIONALE - Démocratie et Souveraineté du Québec ; une démarche endossée depuis l’APPEL à l’UNION de nos forces du 20 mai 2010 et 16 octobre par ± 200 personnes ;
  • [8] des centaines de contributions textuelles dans VIGILE.net ( cf. ma page Auteur ) et par courriel.

Tout ça à compte d’auteur... Pas besoin de vous dire qu’il est à sec... et un tout représentant au moins un an de travail à temps plein. Soit de 70 à 80 heures par semaine. Mais bon, je suppose que tout ça ne vous satisfera pas...

 
HAUT

Texte censuré du 20 août 2011 - Réplique à Me Pierre Cloutier

Que font les indépendantistes ? -20 août 2011, Marcel Haché

Prévisualisation
  • N’importe quoi pour se faire croire que le 2 mai les Québécois,es et les souverainistes n’ont pas refusé de suivre les mots d’ordre de leurs chef,fes.

    Le 2 mai, les souverainistes ont refusé de suivre les mots d’ordres de leurs chefs. Les mêmes causes produisant les mêmes effets pourquoi les mots d’ordres du Bloc/PQ seraient-ils davantage suivis la prochaine fois ?

    Parce que nous dit-on Québec n’est pas Ottawa. Parce que cette fois ça ne sera pas pareil. Parce que ceci ou cela.

    Le même déni de l’évidence produira le même effet. Nous étions divisés, nous le sommes toujours. On a dit qu’il fallait ne pas l’être. Mais nous l’avons été. On nous dit qu’il faut ne pas l’être. Mais nous le sommes. C’est une évidence. Tant que nous serons divisés même sur l’essentiel, nous ferons face à un 2e 2 mai.

    Que faire ? Persister dans le déni ou faire le deuil.

    Faire le deuil ce n’est pas être dans le déni. C’est accepter le résultat et prendre Acte de la cause du résultat.

    La cause du résultat c’est la stratégie de l’évitement et la gouvernance collabo qui NIE la primauté effective de la souveraineté du peuple. Les vrais souverainistes refusent qu’on les berne avec n’importe quoi, avec des faites nous confiance. Nous n’obtiendront qu’un mandat de gouvernance provincialiste qui n’aura de souverainiste que le nom mais ce n’est pas grave, suivez nos mots d’ordre et tout va bien aller. Ça n’a pas marché le 2 mai mais ça va marcher la prochaine fois, faites-nous confiance.

    Les mots d’ordres ne seront pas suivi. Pourquoi le seraient-ils ? Parce que c’est le mot d’ordre ? La circularité sophistique, c’est ça le fin du fin. Vraiment !? Qui croyez vous convaincre !?

    On est souverainiste quand on cesse de NIER la souveraineté du peuple. Quand on rompt avec la gouvernance collabo. À défaut, on ne l’est pas. Quelle est la différence entre le fait de ne pas l’être et SIROIS/Legault ? AUCUNE. Comme il n’y en avait pas entre le NPIDI et le Bloc/PQ.

    PÉTITION pour COALITION NATIONALE - Démocratie et Souveraineté du Québec

    Ce qui pourrait aider pour que le débat se tienne, c’est que l’éditeur de VIGILE.net cesse de censurer les contributions qui ne font pas son affaire. Piper les dés du débat ne nous sera d’aucun secours.



HAUT

Texte censuré du 19 août 2011 - Réplique à Me Pierre Cloutier

J’ai décidé de rester au Parti Québecois 19 août 2011, Bruno Lavoie

Prévisualisation
  • a meilleure de la semaine... Me Cloutier nous dit...

    [11] Alors, un peu de calme et de retenue, je vous en prie.

    Me Cloutier serait plus crédible ici s’il avait lui-même pratiqué ces vertus et s’il décidait de suivre son propre conseil. En effet, un peu de calme et de retenue lui aurait permis de comprendre ce que dit l’intervenant citoyen Bruno Lavoie qui en est à sa deuxième intervention dans la Tribune LIBRE de VIGILE.net depuis juin Cf J’ai l’impression qu’on fait la job des fédéralistes

    Pourquoi les observateur,trices ont-t-il,elle cette impression ?

    Parce que nous tirons dans tous les sens, parce que le PQ/Bloc Rentre-Dedans fait rage dans VIGILE.net depuis des années, parce que nous n’avons pas su faire l’UNION de nos forces. Si nous l’avions faite, on n’aurait pas l’impression d’assister à une foire d’empoigne sans queue ni tête. Se dégagerait de nos travaux un plan d’action crédible.

    L’éditeur de VIGILE.net a obtenu la tête du Bloc, à force. Ainsi, puisque les radicaux le font, pourquoi se gêner et pourquoi donc agir de manière cohérente dans un tel état d’incohérence ? Ce même éditeur a officiellement tranché récemment la tête du PQ, et veut l’accrocher à son tableau de chasse. Comment à distance interpréter autrement ce flibustier dont se désole M. Lavoie ?

    Un peu de clame et de retenue nous aurait été d’un grand secours, pour comprendre que détruire, consommer/jeter, ne pas s’entendre sur la suite, a des conséquences.

    Vous vous êtes appliqués à détruire le PQ, sa cheffe. Assumez ! Le jour où vous déciderez d’user de votre droit de parole démocratique pour construire dans l’UNION de nos forces une congruence crédible, peut-être pourrons-nous afficher une autre image que celle que perçoivent à bon droit des observateurs comme M. Lavoie et tant d’autres qui ont tenté de le dire, en risquant l’insulte, les attaques ad hominem, l’ostracisme, la disqualification sophistique. Ce jour-là nous aurons fait l’UNION de nos forces démocratiques, non pour se rallier à une gouvernance collabo confortable mais pour faire ensemble Acte de Résistance radicalement démocratique.

    Le drame, c’est que ce défaut d’UNION dont nous sommes TOUTES et TOUS directement responsables, ne fera que conforter les tenants de la gouvernance collabo. Le blocage vient du fait qu’ils comptent là-dessus pour ne pas bouger. Ils espèrent que l’élection déclenchée, le ralliement au PQ se fera, malgré tout, envers et contre tout.

    C’est cette idée qu’il faut tuer. Sans délais. Et nous pouvons la tuer en faisant preuve de maturité, de solidarité, de congruence, de logique et de rigueur. S’épivarder tous azimuts dans d’inconsidérées révolutions démocratiques utopiste, se distraire par toutes sortes de querelles sémantiques en lieu et place de tenter de nous comprendre n’a fait, ne fait que produire ce qu’espère voir se produire les tenants de la gouvernance collabo, l’attrait du confort collabo contre la foire d’empoigne matamore.

    Ce n’est pas l’inconfort de la querelle perpétuelle qui pourra changer ça. Mais le confort solidaire de l’UNION de nos forces démocratiques sur un ESSENTIEL COMMUN patiemment calmement débattu. À savoir, en ce qui me concerne moi et plusieurs autres personnes : le respect du principe premier de la démocratie ; le respect donc de la primauté effective de la souveraineté du peuple.

    Me Cloutier, êtes-vous enfin prêt à endosser ce principe, dans le calme et la retenue ? Si OUI, qu’est-ce qui vous empêche de le manifester en endossant la...

    PÉTITION pour COALITION NATIONALE - Démocratie et Souveraineté du Québec

    Sinon, quand donc le serez-vous ? Qu’est-ce qui achoppe ?

    P.S. M. Lavoie, demandez à l’éditeur d’ajouter la clé « message privé » Le nerf de la guerre, la communication...



HAUT

Texte censuré du 19 août 2011 - Réplique à Me Pierre Cloutier

Des élections au Québec à l’automne : 10 raisons pour Jean Charest -19 août 2011, Luc Ménard

Prévisualisation

Qui parle de demain matin ? Pas moi. Ce ne peut pas être demain matin, mais ce peut être avant les élections.

Comment ça les Coalition partout dans le monde fonctionnent et ce serait ici qu’une utopie ? Soyons sérieux !

On parle coalition et les sondages sont favorables. SIROIS/Legault l’a compris. Sa fausse coalition surfe là-dessus, le NPIDI qui se promet d’en fonder une a gagné au Québec. Où est l’utopie ici ?

Ici on parle de COALITION NATIONALE qui met fin à la gouvernance collabo.

La division au PQ tient au fait qu’il n’est pas doté d’un Programme COMMUN d’État digne de ce nom qui met fin à la gouvernance collabo. La COALITION NATIONALE - Démocratie et Souveraineté du Québec mettrait fin à la gouvernance collabo et à la division de nos forces dans et hors le Bloc/PQ.

Ce n’est pas une utopie. Nous pouvons comme ailleurs mettre fin à la fragmentation du vote souverainistes grâce à une Coalition, comme cela se fait partout... Quel est le problème à part le fait que ce soit nouveau ? Les Québécois,es sont trop conservateurs ? Alors pourquoi ont-ils surpris tout le monde le 2 mai ?



HAUT

Commentaire interdit de publication le 2 août ( beau cadeau d'anniversaire ! ) au titre suivant en réponse au commentaire de Me Pierre Cloutier qui met la table pour enfoncer le PQ et valider le parti-pris éditorial de VIGILE.net
 

  • La gouvernance soi-disant souverainiste 
    Pour mettre fin aux gouvernements collabos | La Résistance démocratique par Luc Archambault   2 août 2011

COMMENTAIRE interdit de publication en répose à une attaque de Me Pierre Cloutier.


@ à l’éditeur de VIGILE.net, pourquoi refuser de publier cette réponse à Me Cloutier ?

Me Cloutier nous dit que je me répète. Comme s’il ne se répétait pas. Comme s’il ne fallait pas se répéter...
Lui et moi comme tant d’autres, nous nous répétons depuis 60 ans, parce que ce que nous disons ne s’incarne pas dans le réel. Nous enfonçons donc nos clous.

Pierre Cloutier répète avec raison depuis 5 ans que le PQ est en déficit démocratique puisqu’il n’a pas respecté son programme. Il se répète, avec raison, depuis des mois, parce que le programme que respecte maintenant la direction du parti, n’est pas vraiment souverainiste puisqu’il prévoit former un gouvernement collabo.

Et il a raison, et je répète, il faut mettre fin à la gouvernance collabo qui NIE la primauté effective de la souveraineté du peuple. Je répète. Si on est démocrate, on ne peut prétendre la gouvernance souverainiste en même temps prévoir NIER effectivement la primauté de la souveraineté démocratique du peuple... C’est antinomique ! C’est une FRAUDE.
L’État actuel du Québec/Canada est illégitime. Il faut l’INVALIDER.

Je le répète, car ne suffit pas de dire qu’il est illégitime, ni de dire qu’il faut l’INVALIDER, il faut s’engager avant les élections à appeler ce peuple à l’INVALDER

Je répète. Il faut que nous fassions l’UNION de nos forces citoyennes pour faire pression sur nos élites dites souverainistes afin qu’elle S’ENGAGENT avant les élections à APPELER ce peuple à USER de ses pleins pouvoirs démocratiques pour, et je répète, Invalider tout État qui n’a pas obtenu le OUI de la démocratie québécoise électorale et référendaire.

Je répète. Il faut s’ENGAGER, se COMMETTRE. Il faut un Programme COMMUN d’État endossé par tous les partis, ce faisant, vraiment souverainistes, d’autant qu’Aussant dit vouloir aller de l’avant pour en former un autre de parti... un de +
L’enfer de la division doit pouvoir être contré par une
COALITION NATIONALE - Démocratie et Souveraineté

Je répète... La division doit faire place à l’UNION, par delà les partis, la ligne des partis, autour du principe premier de la démocratie. VIA, je répète... UNE
COALITION NATIONALE - Démocratie et Souveraineté

La synthèse est dans ce titre au lien qui précède. Je répète, la synthèse à clairement ACCESSIBLE, au lien qui précède. Joignez ce lien. Je répète, joignez ce lien.

Me Cloutier me dit qu’il a fait une faute de frappe... comment pouvais-je le savoir... ? Cela dit, il documente ce que nous disons.

  1. la constitution canadienne est illégitime parce qu’elle a été adoptée en 1867 par un vote très mince des députés, sans le vote des femmes et sans la volonté générale des citoyens ; j’ajoute sans soumettre nommément la Constitution au vote référendaire du peuple souverain du Québec. Comme en France pour la Constitution de la 3e, 4e et 5e République française. Comme en Europe, en ce qui concerne l’Europe.

  2. elle a été rapatriée en 1982, sans la volonté générale exprimée des citoyens du Québec et sans l’accord de l’Assemblée nationale. J’ajoute, sans être approuvée par référendum.

  3. Il n’y a pas de souveraineté véritable d’État (l’indépendance) sans souveraineté effective du peuple et il n’y a pas de souveraineté effective du peuple sans souveraineté monétaire. Ça c’est faux. La souveraineté du peuple est effective quand le peuple est au sommet de l’État. Quand donc il a prise sur ce qui constitue l’État ; quand il vote nommément pour telle Constitution. La souveraineté monétaire est relative, la souveraineté du peuple est absolue. Elle est ou n’est pas. Elle n’est pas quand le peuple n’a pas approuvé les Actes qui constituent et gouvernent l’État du peuple. S’il fallait que la souveraineté monétaire s’applique aucun État ne serait valide car la souveraineté monétaire n’existe plus depuis que l’or n’est plus l’étalon, depuis que le marché est l’étalon. Les politiques monétaires des États ne peuvent qu’influencer indirectement le marché, rien d’autre.

Quant au reste de ce que doit être la démocratie, cela se décide par le peuple dans un État valide qu’il a d’abord fondé parce qu’il a approuvé la CONSTITUTION PRIMORDIALE qui fonde la République démocratique du peuple souverain du Québec. S’il faut attendre la démocratie parfaite pour fonder un État qui émane du peuple, autant se tirer un balle dans la tête.

La synthèse est accessible à ce titre... je répète, la synthèse est accessible à ce titre. Allez-y voir...

COALITION NATIONALE - Démocratie et Souveraineté

Je répète par ce qu’il y a de l’interférence dans la ligne de communication. Je répète parce que Me Cloutier pose des conditions à l’effectivité de la souveraineté du peuple ce qui ne pourra qu’occasionner de délais. Voilà 60 ans que le déficit démocratique canadianisateur s’impose contre la volonté libre d’un peuple.

S’il faut une démocratie parfaite pour que le peuple USE maintenant de ses pleins pouvoirs Souverains, on n’est pas sortis de l’auberge canadianisatrice. Et on va mettre au pouvoir des gouvernements collabos encore longtemps.

À nous d’y voir... la souveraineté du peuple est effective quand le peuple approuve les Actes qui fondent un État valide et légitime.

Je répète. À nous d’y voir dans l’UNION de nos forces citoyennes. Non pas dans l’UNITÉ plate, mais dans l’UNION ronde, plurielle autour d’une plurielle COALITION NATIONALE - Démocratie et Souveraineté

Plurielle parce que trans-partisane ( plusieurs partis ), trans-idéologique ( de la gauche à la droite quant à la gouvernance de l’État ), trans-générationnelle ( la démocratie n’est pas une mode dont on change par caprice ), trans-culturelle ( par delà nos préférences, nos styles, nos formes diverses ) ; ce, UNIS, que nous pouvons être autour de l’effective primauté de la souveraineté démocratique du peuple.

Je répète. Le Canada ne passe pas au Québec. Ne reste qu’à appeler ce peuple à INVALIDER tout État qui n’a pas obtenu le OUI de la démocratie électorale et référendaire québécoise.

Je répète. Le sens d’un vote pour la COALITION NATIONALE - Démocratie et Souveraineté est résumé au lien qui précède.

On endosse en grand nombre cet énoncé et on fait pression partout sur NOTRE députation en exercice et candidate. On exige qu’elle se gouverne en conséquence, on dénonce ce qui ne se gouverne pas en conséquence, je répète, dans l’UNION de nos forces démocratiques.

Qu’est qui n’est pas clair dans ce que je dis ? J’aimerais bien le savoir, pour clarifier ce qui doit l’être.

Nous sommes en train de clarifier ce qui doit l’être. Forcément ce n’est pas clair, puisque les partis prévoient tous de former des gouvernements collabos. Forcément il faut clarifier les choses puisque nous sommes divisés ici même dans VIGILE.net. Comment penser que des milliers de décideur,es s’entende si la dizaine que nous sommes ne parvient pas à le faire... au moins sur l’essentiel pourtant simple de la primauté effective de la souveraineté du peuple... 

Je répète : qu’est-ce qui n’est pas clair ?

C’est en clarifiant les choses qu’on pourra clairement désormais faire l’UNION de nos forces.



HAUT